Entrepreneurs au Luxembourg : 5 façons d’améliorer votre trésorerie

Il existe de nombreux moyens pour déterminer la santé financière de votre entreprise, que vous soyez une profession libérale, un(e) gérante de PME ou encore un artisan . Mais peu sont aussi révélateurs que le flux de trésorerie.

Un flux de trésorerie positif est essentiel à votre croissance, car il indique que les dépenses sont maîtrisées et que les ventes et les revenus sont bien présents. Mais comment faire pour améliorer votre trésorerie ? Nous y répondons pour vous en 5 points 😊

1.    Utiliser un logiciel pour suivre vos entrées et vos sorties

Un logiciel de comptabilité et de facturation est lemoyen le plus simple et le plus facile pour vous de suivre le flux de trésorerie de votre entreprise. En effet, il peut automatiser un grand nombre de vos processus commerciaux (par exemple en faisant correspondre les paiements aux factures), et vous permet également d’avoir une vue d’ensemble de vos flux de trésorerie à tout moment.

Pour les entrepreneurs individuels et les TPE, l’utilisation d’un logiciel de facturation n’est pas obligatoire mais il peut grandement vous aider à organiser et à enregistrer tous les paiements entrants et sortants. C’est la première étape vers l’amélioration de la trésorerie de votre entreprise.

Exemple de logiciels.

2.    Envoyer les factures immédiatement

Plus vous êtes prompt à présenter vos factures, plus vous serez payé rapidement. D’où l’intérêt de faire parvenir à vos clients leurs factures dans les meilleurs délais. Et s’ils tardent à effectuer leur versement, vous pouvez envoyer une lettre de rappel de paiement en un clic avec votre logiciel de facturation. Si malgré cela toujours aucun paiement, décrochez le téléphone et appelez-les pour clarifier la situation. Assurez-vous d’être clair, concis et précis sur tous les détails de votre facture – y compris la date d’échéance et le moyen de paiement.

En résumé, voici les différents types de paiements.

Pour éviter les mauvaises surprises, nous vous recommandons de demander un acompte avant l’issue de la vente. C’est un moyen efficace pour réduire vos créances clients.

3.    Politiques d’incitations et de sanctions

Si vos clients tardent à régler leurs factures à temps, vous pouvez profiter de cette fin d’année pour mettre en place de bonnes résolutions pour 2021 : mettre en place une nouvelle politique de paiement. 

Dans certains cas, offrir une incitation aux clients pour qu’ils paient à temps ou plus tôt peut être intéressant. Par exemple, les clients qui paient tôt peuvent se voir attribuer une remise, tandis que les clients qui paient à temps chaque mois pendant une période déterminée peuvent bénéficier d’une prestation offerte.

Dans d’autres cas, notamment lorsque vous n’êtes pas payé, plutôt que des incitations, vous devrez mettre en place des pénalités. Définissez une pénalité ou des frais de retard pour les paiements en retard d’un certain nombre de jours. Si vous décidez d’ajouter une incitation ou une pénalité, assurez-vous de donner à vos clients un préavis écrit suffisant.

Et si cela ne suffit pas, prévoyez de  mettre en place un système de recouvrement : vous ferez appel à des services de recouvrement de créances pour obtenir le paiement des factures en retard.

4.    Faciliter le paiement

Si vous n’acceptez qu’une forme de paiement, comme le paiement par virement , vous pouvez, selon votre secteur d’activité, ajouter d’autres moyens de paiement pour faciliter l’usage de vos clients : paiement en ligne par carte bancaire, paiement en ligne via PayPal, Apple Pay ou Stripe… . Les virements automatiques / programmés sont également un bon moyen de vous assurer l’arrivée régulière de vos fonds.

5.    Réduire les coûts d’exploitation

Prenez le temps d’examiner vos dépenses et d’identifier les lignes pour lesquelles vous pouvez réduire vos coûts. Evitez les dépenses superflues ou non nécessaires, priorisez les postes de dépense qui sont nécessaires à l’atteinte de vos objectifs business. Attention à ne pas couper des budgets nécessaires. Pondérez vos restrictions, et prenez toujours l’avis des professionnels qui vous entourent avant de décider : vos partenaires et associés, votre agence marketing, votre cabinet comptable…

S’il vous reste des questions, n’hésitez pas à nous écrire, nous vous répondrons avec plaisir.

Partager cet article
Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email